ANAK AIDE AUX ENFANTS D'INDONESIE

AIDER 40 LYCEENS DEFAVORISES A ETRE EDUQUES POUR L'ANNEE SCOLAIRE 2017/2018

project image
Total des dons 6 925 CHF
Budget totalObtenu des autres sources
50 400 CHF33 120 CHF
Domaine du projet :Education
Région du projet :Asia and Pacific
Pays du projet :Indonesia
Langues : English Français

Résumé du projet

Localisation du projet
Les 40 lycéens scolarisés sont originaires de petits villages des zones nord et est de l'île de Bali, une des 33 provinces indonésiennes, plus précisément des districts de Buleleng et Karangasem, les 2 districts les plus pauvres de Bali. Dans ces zones rurales, plus de 60 % de la population paysanne vit sous le seuil de pauvreté. L'un des villages est en bord de mer, et la plupart des habitants vivent de la pêche, de plus en plus aléatoire. Les autres villages sont plus dans les terres et les habitants vivent principalement de l'agriculture

Cadre social et scolarisation en Indonésie
En Indonésie, la scolarisation est obligatoire au primaire et au collège, soit pendant 9 années. Autrefois payante, la scolarité à l'école primaire est désormais gratuite. Les frais inhérents (uniformes obligatoires, matériel) sont toutefois hors de portée d'une partie de la population et nombre d'enfants de milieux pauvres ne peuvent pas aller à l'école. Au collège, la scolarisation a en revanche un coût, mais c'est encore plus le passage au lycée qui marque une réelle fracture : l'inscription y est payante, tout comme la scolarité, payée mensuellement, et ce même dans les lycées publics. En conséquence, beaucoup de jeunes Indonésiens de milieux défavorisés arrêtent l'école après le collège. Or dans l'Indonésie d'aujourd'hui, il est quasiment impossible de trouver un emploi sans, au minimum, le bac.
La mission d'ANAK est donc justement celle-ci : scolariser et accompagner de jeunes Indonésiens de milieux pauvres jusqu'à leur arrivée dans le monde du travail, c'est-à-dire au minimum jusqu'à l'obtention du bac, et, pour certains d'entre eux, jusqu'à l'université.

Lieux des écoles concernées
Les enfants aidés vont dans les écoles publiques de leurs villages. Mais à partir du lycée, comme il n'y en a pas dans ces zones rurales, ils doivent aller aux villes les plus proches. Pour beaucoup, cela signifie loger à la ville car les trajets seraient trop longs pour rentrer tous les jours. A partir du lycée, ANAK doit donc prendre en charge le logement, ainsi que la nourriture. Les frais augmentent donc drastiquement, et c'est pourquoi le projet présenté concerne spécifiquement la scolarisation des lycéens.

Détails des frais
La scolarisation d'un lycéen coûte à ANAK une moyenne de 105 CHF/mois sur 12 mois, dont voici le détail :


Description (moyenne par mois) :
Frais d’inscription/scolarité 15 CHF
Matériel scolaire 7 CHF
Chambre d’étudiant 15 CHF
Repas 53 CHF
Transport 10 CHF
Autres 5 CHF
TOTAL : 105 CHF

Ainsi, la scolarisation de 40 étudiants pendant une année coûte 105 x 12 x 40 = 50'400 CHF


Autofinancement
L'autofinancement par ANAK de ce projet de scolarisation de lycéens s'élève à une moyenne de 69 CHF/mois/lycéen, soit au total, pour 40 lycéens et sur une année : 69 x 12 x 40 = 33'120 CHF

Budget et les sources de financement de ce projet

Notre budget pour l'année scolaire 2017/2018 est de CHF 50'400 et nous avons déjà récolté CHF 33'120. Il nous reste donc un besoin de financement de CHF 17'280 pour nos 40 lycéens.


Que peut-on faire concrètement avec 1 CHF, 10 CHF, 20 CHF, 80 CHF ?

Avec 1 CHF on peut...
- payer 2 repas à un lycéen en ville
- acheter 1 brosse à dents + 1 tube de dentifrice + 1 savon
- utiliser un ordinateur et une connexion internet pendant 3 heures
- acheter 4 cahiers

Avec 10 CHF on peut...
- nourrir un lycéen pendant 1 semaine

Avec 20 CHF on peut...
- acheter un uniforme scolaire à un lycéen
- loger un lycéen en ville pendant 1 mois et demi

Avec 80 CHF on peut...
- payer la scolarisation d'un lycéen pendant 1 semestre (les lycées, même publiques, sont payants en Indonésie)

Avec 1260 CHF on peut...
- prendre totalement en charge 1 lycéen pendant 1 année (logement, nourriture, scolarisation, uniformes, etc.)
 
Les 3 branches européennes (ANAK Suisse, ANAK France et ANAK Espagne) s'occupent de la recherche de financements, de l'administration des membres et des parrains, de la sélection des projets à mener (en concertation avec ANAK Bali), et de la centralisation de la comptabilité de l'ensemble. La branche indonésienne (ANAK Bali) s'occupe de la sélection des projets à mener (en concertation avec les 3 branches européennes), de la mise en oeuvre et du suivi des projets et du reporting financier. Un protocole international définit les rôles des différentes branches et leurs intéractions.

Galerie de photos du projet

project image project image project image project image
project image

Nouveaux projets

PENSIONNAT POUR ETUDIANTES

by ANAK AIDE AUX ENFANTS D'INDONESIEWed Sep 20 2017

L'association ANAK va construire un pensionnat pour 24 jeunes filles étudiant à Singaraja à Bali en Indonésie


AIDER 40 LYCEENS DEFAVORISES A ETRE EDUQUES POUR L'ANNEE SCOLAIRE 2017/2018

by ANAK AIDE AUX ENFANTS D'INDONESIESat Dec 22 2012

Objectif : Financer les études secondaires de 40 jeunes lycéens issus de milieux défavorisés à Bali.

Donateurs non anonymes

donor_pictureTerry Caloghiris
donor_pictureAgnes LEBRANCHU
donor_pictureELSA MOLINARI
donor_pictureASOS CLUB
donor_picturedestination GVA
donor_pictureCéline Rosso
donor_pictureLAGANE FAMILY OFFICE
donor_pictureGeorgios Topulos
Facebook