ANAK AIDE AUX ENFANTS D'INDONESIE

UN PUITS POUR LES ENFANTS DE NOTRE CENTRE

La récolte de fonds pour ce projet a été arrêtée sur Fengarion
project image
Total des dons 250 CHF
Budget totalObtenu des autres sources
9 700 CHF0 CHF
Domaine du projet :Education
Région du projet :Asia and Pacific
Pays du projet :Indonesia
Langues : English Français

Résumé du projet

La question de l’alimentation en eau est un problème que rencontrent beaucoup de collectivités rurales à Bali. Très peu de réseaux d’eau sont réellement fonctionnels dans les villages reculés, car mis en place et entretenus par les autorités des villages elles-mêmes qui ne disposent que de très peu de moyens techniques. Les réseaux installés sont enterrés à quelques centimètres de la surface du sol ou parfois simplement posés en surface. Ce qui les rend vulnérables aux intempéries et aux passages des riverains. Ainsi ces réseaux sont en perpétuelle réparation et il arrive souvent — surtout en période de fortes pluies — qu’ils soient hors service. Les habitants qui dépendent de ces réseaux doivent alors chacun trouver des solutions pour se fournir en eau.

La solution la plus durable à Bali, adoptée par tous ceux qui en ont les moyens, est de forer un puits individuel en y installant une pompe et un réservoir de stockage de l’eau. Dans le sud de l’île, à Ubud par exemple, toutes les maisons ont leurs propres forages. Dans cette région, on trouve de l’eau en abondance à 15 mètres de la surface. Les forages sont ainsi relativement faciles et ils représentent un investissement que la plupart des habitants peuvent assurer.

Il en est autrement dans la région de Singaraja, dans le Nord de l’île: le sol est beaucoup plus aride et dur à forer, les nappes d’eau plus profondes. Il faut ainsi parfois, dans cette région, aller jusqu’à 70 mètres pour trouver une nappe phréatique viable.

Depuis 2009 l’association Anak possède un centre socioculturel à Pakisan, où elle est implantée depuis sa création en 2003. Ce centre propose à tous les enfants des villages alentour des cours (culture balinaise, danse, informatique, anglais, divers ateliers ponctuels) qui visent à étendre leur culture et leur ouverture sur le monde afin de développer leur autonomie et les aider à acquérir plus de liberté. Ce centre permet également d’accueillir des sponsors et parrains de l’association pour leur montrer la réalité du terrain et ainsi les sensibiliser à l’importance de son action auprès des enfants.

Il est aujourd’hui raccordé au réseau d’eau qui alimente les quelques maisons alentour. Ce réseau est très instable à cause des canalisations percées et de la faiblesse de la source qui l’alimente. Souvent, l’eau n’arrive jusqu’au centre qu’une semaine par mois.

Cela met ainsi à mal la qualité du service fourni, aussi bien pour les enfants que pour les donateurs en visite.

Ce qui compromet doublement l’action de l’association. Pour résoudre ce problème, Anak a décidé de forer un puits sur le terrain du centre socioculturel de Pakisan.

Budget et les sources de financement de ce projet

Anak a fait appel à 15 entreprises pour réaliser des devis et nous avons choisi une entreprise sur deux critères :
— l’expertise et le professionnalisme de l’entreprise
— la compétitivité du tarif proposé

Le projet prendra une quarantaine de jours.
 
 

Galerie de photos du projet

project image

Nouveaux projets

PENSIONNAT POUR ETUDIANTES

by ANAK AIDE AUX ENFANTS D'INDONESIEWed Sep 20 2017

L'association ANAK va construire un pensionnat pour 24 jeunes filles étudiant à Singaraja à Bali en Indonésie


AIDER 40 LYCEENS DEFAVORISES A ETRE EDUQUES POUR L'ANNEE SCOLAIRE 2017/2018

by ANAK AIDE AUX ENFANTS D'INDONESIESat Dec 22 2012

Objectif : Financer les études secondaires de 40 jeunes lycéens issus de milieux défavorisés à Bali.

Donateurs non anonymes

Affiché à partir de trois donateurs quand au moins un est non anonyme
Facebook