Eirene Suisse

Favoriser l'autonomisation des femmes rwandaises en milieu rural

La récolte de fonds pour ce projet a été arrêtée sur Fengarion
project image
Total des dons 520 CHF
Domaine du projet :Droits de l’homme
Région du projet :Africa
Pays du projet :Rwanda
Langues : Français

Tue Sep 6 2016 10:09

Extrait de l'interview de Madame Odette Musengimana, Secrétaire générale du Réseau des Femmes Oeuvrant pour le Développement Rural.

(...)

Bonjour Odette, pouvez-vous vous présenter en quelques mots et nous dévoiler l’ADN du Réseau des Femmes ?

Bonjour Loïc. Tout d’abord je souhaite remercier Eirene Suisse de m’offrir, nous offrir en tant que membre du Réseau des Femmes, la possibilité de porter notre voix jusqu’en Suisse. Je suis Secrétaire Exécutive de l’Organisation depuis plus de 6 ans maintenant, mais membre du Réseau depuis l’an 2000.

Pour ce qui est de notre Organisation, elle est une organisation d’intérêt public, fondée en 1986. Nous sommes en train de célébrer notre trentième année d’existence, ce qui fait de nous une organisation pionnière au Rwanda, en ce qui concerne la question du genre.

Le Réseau est né sous l’impulsion d’une poignée de femmes rwandaises et expatriées qui se sont rendu compte du déficit de qualité de vie que connaissaient les femmes rwandaises par rapport aux hommes. L’analphabétisme, la faible implication dans la vie en société, le manque de connaissance de leurs droits, leur capacité de prise de décision limitée, leur surcharge de travail, les maladies, les violences basées sur le genre ou encore la féminisation de la pauvreté, sont autant de facteurs qui expliquaient ce manque de considération de la femme dans notre société.

(...)

Pouvez-vous à présent nous éclairer sur les défis rencontrés par le Réseau…

Comme pour la majorité des ONG du pays, la question du financement est bien entendu la plus problématique. Nous manquons cruellement de fonds pour exécuter notre plan stratégique tel que nous le voudrions. Certains de nos services ne sont plus opérationnels (Formation, Documentation pour les Membres). Le manque de fonds se traduit également par un manque de personnel. Dieu soit loué, un stagiaire Eirene a pu venir en renfort pour quelques mois.

Mais plus attristant encore que le manque de financement, c’est le fait que nos actions sont de moins en moins durables : il est devenu extrêmement complexe de trouver un partenaire financier pour plus de 2-3 ans. Ceci nous empêche d’accompagner nos bénéficiaires sur le long terme, même si nous nous battons, tant bien que mal, pour reconduire des activités avec elles.

En revanche, si je vois bien que la multiplication des ONG féminines au Rwanda rend encore plus difficile la recherche de fonds, je dois dire que je ne suis pas amère, car les besoins sont là et les expertises de chaque organisation diffèrent.

Propos reccueillis par Loïc Frei

Pour lire l'interview dans sa totalité:

http://www.eirenesuisse.ch/node/22004

Tue May 24 2016 11:05

"Cela fait à présent un mois que je travaille pour le Réseau des Femmes, en soutien à la recherche de fonds et la communication. Cette activité, pas très glamour, est pourtant fondamentale. En effet, j’ai notamment pu me rendre compte que ce poste est difficile à financer pour les ONG locales. Et pourtant, ma présence permet une activité quotidienne sur Facebook, la mise à jour du site internet ou encore la rédaction de documents de projets à soumettre à des bailleurs de fonds." Voici en quelques mots le premier retour de notre volontaire, Loïc Frei, sur son affectation auprès de notre partenaire local Réseau des Femmes Oeuvrant pour le Développement Rural.

A coté de ses activités quotidiennes auprès de l'association rwandaise, Loïc tenait également à courir le marathon international pour la paix de Kigali. A ce jour, le seul marathon du monde à se courir pour la paix. Revêtu de son maillot aux couleurs d'Eirene Suisse et de Réseau des Femmes pour le Développement Rural, Loïc a pu apprécié différemment le pays aux milles colines...

Retrouvez sa lettre circulaire en intégralité sur notre site internet : http://www.eirenesuisse.ch/publication/21494

Facebook